Accueil

Le prix de la solidarité culturelle

26/04/2018
Le prix de la solidarité culturelle

« C’est encore mieux en vrai ! », avoue Patrick Tassin, président du Conseil économique, social et environnemental de la région (Ceser) Grand Est pendant le discours de remise du prix. « Sur le papier, c’était déjà un beau projet mais on est encore loin de ce qu’on peut imaginer. »

Ce sont des mots pour décrire l’événement « La Cafetière, festival sans filtre », qui a remporté un prix régional des solidarités rurales. Il faut dire que l’événement a fait beaucoup de chemin et est devenu incontournable dans le Nord meusien.

Dynamiser les territoires ruraux

Organisé tous les deux ans par la MJC du Verdunois, « La Cafetière, festival sans filtre » a vocation à s’exporter dans toutes les communes de l’Agglomération. En 2017, des pièces de théâtre se sont ainsi jouées à Verdun bien sûr, mais aussi à Thierville, à Belleray et Champneuville.

La remise du prix avait d’ailleurs lieu dans cette dernière. « Au bon endroit », souligne Daniel Lefort, maire de la commune engagée dans une démarche de développement durable.

Ce concours était ouvert aux associations, entreprises ou collectivités et à leurs établissements, qui, dans les communes rurales de la région Grand Est, œuvrent pour soutenir l’initiative économique, sociale ou environnementale et dynamisent les territoires ruraux.

Primée pour son festival, la MJC du Verdunois, située à Belleville, s’est dite particulièrement heureuse d’avoir reçu ce prix. Et il y a de quoi être fier car la commune a été choisie parmi des milliers de candidates potentielles. Les prix étaient décernés à des projets délimités dans le territoire de la Champagne-Ardenne, jusqu’en 2017 où, suite à la création des nouvelles régions, le concours s’est ouvert au territoire du Grand Est, soit 4.565 communes.